• Profession Sport

Le Campus Junior a trouvé son public

Le passage à la semaine des 4 jours d'école à Tulle n’a pas été sans poser quelques problèmes. La réponse de la municipalité s’appelle Campus junior et depuis trois semaines, le dispositif est en place. Que se passe-t-il le matin pour accueillir les enfants ?


La Montagne ⓒDroits réservés


L’affaire n’était pas gagnée d’avance. Ce mercredi, troisième semaine après la rentrée scolaire, tout se passe comme dans un rêve à l’école Joliot-Curie. Ici, c’est le Campus junior du mercredi. Le fléchage est en place dans la grande cour, les personnels municipaux et les ATSEM accueillent les enfants qui ont déjà pris leurs habitudes. Certains groupes se dirigent vers des salles de l’école. D'autres prennent la direction du CCS où ont lieu plusieurs activités. D'autres encore sont partis au boulodrome pour faire du tir à l’arc ou à l’Auzelou.

Cent quatre-vingts enfants inscrits au Campus La transformation des rythmes scolaires souhaitée par une majorité de parents d’élèves et d'enseignants a donné naissance au Campus junior : un dispositif municipal d’activités proposées aux enfants des écoles de Tulle tous les mercredis matin. Cent quatre-vingts : c’est le nombre d’enfants inscrits au Campus junior. « Une cinquantaine de plus que dans nos premières prévisions », compte Jean-Luc Capelli, le directeur adjoint des services de la mairie. Un succès qui correspond tout simplement à une attente de la population parentale. Mais attention, le mot « garderie » est tabou ?! « Nous voulions absolument donner un contenu culturel, pédagogique ou sportif à ce temps du mercredi matin », précise Jean-Luc Capelli. Le maire, Bernard Combes, en annonçant la création du dispositif, n’avait pas caché ses exigences sur ce point. Parents et enfants étaient invités à choisir parmi de nombreuses activités en fonction des âges et des cycles d’apprentissage.


"Tout est déjà bien stabilisé"

Tout était donc sur les rails dès la rentrée avec le redéploiement du personnel et des intervenants du monde associatif sur le Campus Juniors. « Ce n’est que le troisième mercredi d’activité et tout est déjà bien stabilisé » rassure Jean-Luc Capelli. De son côté, Sébastien Valette, le coordinateur du Campus junior se dit serein. Il gère toute cette organisation y compris le nombre d’enfants qui, l’après-midi, basculeront sur le dispositif bien connu du centre de loisirs du Chambon. Les enfants du Campus seront alors véhiculés grâce à des navettes jusqu'au centre de loisirs où ils mangeront à la cantine. À ce jour, on oscille entre quarante et cinquante enfants bénéficiant de ce service.


Article La Montagne publié le 23 septembre 2021.

18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout