• Profession Sport

Le sport et ses valeurs s'invitent en prison

Durant trois jours cette semaine, des disciplines sportives se sont invitées intra-muros à la maison d’arrêt de Tulle dans le cadre de la manifestation « Sentez-vous sport ». Un rendez-vous pour partager les valeurs sportives, y compris en prison.


Pour la troisième année consécutive, la maison d’arrêt de Tulle a reconduit l’opération « Sentez-vous sport ». Un rendez-vous organisé en partenariat avec le comité départemental olympique et sportif de la Corrèze qui, cette année, s’est encore étoffé dans l’établissement avec toujours cette même idée : faire partager le sport et ses valeurs. Lundi, mardi et mercredi, les détenus étaient donc conviés à des découvertes avec au programme du hockey sur gazon, mais aussi de l’escrime. « Cette année, nous avons enrichi les partenariats », précisait Thierry Jouffroy, directeur de l’établissement pénitentiaire.

© Agnès GAUDIN

Cardiofréquencemètre, saturation de l’oxygène…

Dans la petite cour désormais dédiée à la pratique sportive, après la pose récente d’un revêtement spécifique (*), l’édition 2021 s’achevait mercredi par un atelier de hockey. Mais outre l’exercice sportif, coaché par Adrien, moniteur de sport, et un animateur sportif de Profession sport Limousin, autre partenaire de l’événement, plusieurs éclairages médicaux et scientifiques étaient cette année proposés.


« L’idée était de pouvoir aller plus loin et informer les participants autant sur la nutrition sportive, les risques de l’activité physique, que d’expliquer ce qui se passe dans le corps durant l’effort », poursuivait le directeur. Aussi, avant, pendant et après chaque atelier, les détenus ont eu droit à un vrai éclairage médical.

« On leur a proposé de prendre leurs valeurs de saturation d’oxygène, de fréquence cardiaque pour appréhender leur corps et son fonctionnement », illustrait Armelle, médiatrice scientifique de l’association Récréasports, invitée pour la première fois cette année. Et pour compléter le dispositif, les infirmiers de l’unité médicale de l’établissement ont également expliqué l’importance de la nutrition et de l’hydratation, mais aussi les bienfaits de l’activité physique contre le stress et pour davantage de bien-être et une meilleure santé.


S’aérer la tête, lutter contre la sédentarité

« Ici, plus qu’ailleurs peut-être, la sédentarité guette et c’est important d’expliquer tous les bienfaits du sport », jugeait Olivier Peuch, président de Profession sport Limousin. Et Jean-François Teyssandier de souligner au titre du CDOS 19 qu’il préside : « Nous continuons à être partenaires, car le sport et ses valeurs doivent aussi concerner ces publics-là. Le sport est aussi un outil de réinsertion. »

Du côté des participants, les sourires sont sur tous les visages au sortir du match. « Ça change de ce qu’on peut faire en temps normal. Et puis le temps que nous découvrons ces activités, on s’évade un peu, on a moins la tête à notre détention, le temps passe plus vite », confiait Vincent, qui a testé toutes les activités.



© Profession Sport

(*) Ce revêtement d’une surface de 170 m2 est composé de balles de tennis usagées recyclées. Il a été cofinancé par la Fédération française de tennis et la direction interrégionale des services pénitentiaires.


Texte : Julien Bachellerie / Photos : Agnès Gaudin

Article La Montagne publié le 25 septembre 2021.

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout