• Profession Sport

Tout faire pour maintenir les cours

Dernière mise à jour : juin 23

À l'école de danse d'Argentat-sur-Dordogne, malgré la crise sanitaire et en respectant scrupuleusement les gestes barrières, tout a été mis en œuvre pour maintenir au maximum les cours. En visio et à l'extérieur.

Les élèves de l'école se retrouvent en extérieur pour quelques exercices de danse. © Droits réservés La Montagne
Les élèves de l'école se retrouvent en extérieur pour quelques exercices de danse. © Droits réservés La Montagne

Entre les confinements et les couvre-feux, l'école de danse d'Argentat-sur-Dordogne a continué à faire son maximum pour maintenir les cours avec ses élèves.


- Le travail n'est pas facile, mais les élèves sont enfin contentes de se retrouver.

"Depuis le retour des vacances, j'ai créé des groupes Whatsapp pour avoir un lien direct avec les élèves et j'ai réalisé des vidéos tutos de danse, pour qu'elles puissent continuer à suivre les cours en ligne", s'exprime Morgane Loseille, professeure de danse de l'école.


L'école, qui compte plus d'une centaine d'élèves, a demandé un travail très fastidieux pour la professeure.


Elle a dû créer, réaliser et monter toutes les vidéos, en se filmant et se mettant en scène soi-même, avec des exercices pour chaque discipline. "Je n'avais pas forcément beaucoup de retours sur ces vidéos, du coup je me suis dit qu'il fallait passer en visio", énonce la professeure. Via l'application Zoom, c'est par l'application qu'elle a pu continuer à exercer ces cours. Ce sont des cours d'une heure, au lieu d'1h15 ou 1h30, dans des conditions pas toujours évidentes.


"La danse c'est être en contact, c'est être ensemble. C'est très compliqué et il faut sans cesse se réinventer pour ne pas perdre ce lien."


Depuis 15 jours, elle donne cours à l'extérieur, à côté du stade Marcel-Celles, pour maintenir cet échange, quand la météo le permet : "Je vois que les cours en ligne ont servi pour certaines et être revenu en extérieur, ça a permis de se voir, même si on n'a pas les conditions adéquates d'une salle de danse."


Demi-pointes en baskets, un trait blanc en guise de barre, le travail n'est pas facile mais les élèves sont enfin contentes de se retrouver.


"C'est une situation provisoire et on espère vite un retour en salle pour le bien-être de tous."


Article La Montagne publié le 17 mars 2021.

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout